Trekking dans la province tibétaine du Kham

Durée : 15 jours

Tibet

Niveau : bons marcheurs

à partir de 4200 € / p. de 7 à 15 personnes

Infos & Réservation

Description

Monastères imposants, campements nomades, villages d’hiver, gompas, hauts plateaux dominés par la chaîne glacée du Zhara Lhatse… voici ce qui vous attend pendant ce trek dans la province tibétaine du Kham.

Direction les hauts pâturages (altitude moyenne de 4 000 mètres) pour suivre la vie quotidienne des cavaliers khampas dans leur campement d’été, puis passage par de hauts cols donnant accès aux vallées glaciaires et à d’insolites paysages de taïga et de toundra.

Vous parcourrez un superbe trekking pour vivre une expérience unique au Tibet. Et surtout, vous découvrirez l’authentique bouddhisme tibétain, particulièrement vivace au Kham.

Programme

J1 : départ de Paris.

J2 : arrivée à Chengdu.
Accueil à l’aéroport par votre guide et votre chauffeur puis transfert à votre hôtel. Selon votre heure d’arrivée, visite du monastère bouddhiste de Wenshu (Bodhisattva de la sagesse et de la connaissance).

J3 : Chengdu - Rongdrak (2100m).
Distance : 350 km. Durée approximative de transport : 7 h.
Route vers Rongdrak (Danba en chinois) dans la partie centrale de la région des gorges du Gyelrong. Le peuple tibétain de Gyelrong, qui parle un dialecte Qiangtique archaïque, est réputé pour ses prouesses militaires et la bravoure de ses hommes. Cette région est maintenant surtout connue pour la beauté de ses villages d’architecture traditionnelle dans les belles vallées encaissées qui les abritent. Nuit à l’hôtel dans le joli village de Tralung (Zhonglu en chinois).

J4 : Rongdrak - Tawu (2980m).
Distance : 160 km. Durée approximative de transport : 3 h.
Le matin, vous vous promenez dans le village avec ses jolies maisons traditionnelles, ses champs et bien sûr ses célèbres tours en pierre dont l’origine et la fonction restent un mystère.
Dans l’après-midi, route vers Tawu (Daofu en chinois), célèbre pour son architecture traditionnelle et son grand stupa.

J5 : Tawu - Kardzé (3400m).
Distance : 170 km. Durée approximative de transport : 3 h.
Le matin, route vers Karzdé (Ganzi en chinois). L’après-midi, vous partez en voiture sur la colline qui surplombe la ville pour y visiter le monastère de Kardzé. Il fut jadis le plus important monastère Gélug de la région du Kham. Maintenant une communauté de 500 moines y habite et y pratique le Dharma.

J6 : Kardzé - Yachen.
Distance : 130 km. Durée approximative de transport : 5 h.
Le matin, vous partez sur une large piste, dans une région reculée, belle et sauvage qui borde le fleuve du Yangtse. Vous passez par le col de Dzodo (4500m), puis par celui de Gyaltso (4800m) et vous arrivez à l’impressionnant monastère de Yachen où résident 13 000 nonnes et moines de tradition Nyingma.

J7 : Yachen - Méshö (3650m).
Distance : 175 km. Durée approximative de transport : 4 h
Route vers Pelyül (Baiyu en chinois) et visite du monastère. Fondé en 1665 par Lachen Jampa Phuntsok, roi de Derge, il est devenu l’un des principaux monastères de tradition Nyingma du Kham.
Route vers la vallée de Méshö. Vous longez le fleuve Yangtse sur quelques kilomètres avant de suivre un de ses affluents pour arriver à Méshö qui signifie "vallée des plantes médicinales" en tibétain. Vous êtes accueillis par une famille tibétaine dans le joli petit village de Gyalgen, au peu au-dessus du monastère de Dzongsar. Par l’intermédiaire de votre guide, vous faites connaissance avec vos hôtes et vous découvrez leur mode de vie mi-fermier mi-nomade.

J8 : Méshö.
Visite du monastère de Dzongsar. Ce monastère Sakya a été fondé en 1253 par Drogon Chogyel Pakpa. Au 19ième siècle, il est devenu le siège de Jamyang Khyentse Wangpo, l’un des plus grands maîtres des traditions Sakya, Nyingma et Kagyu du 19ième siècle. Visite du Shedra (institut monastique) qu'il a créé et où vous pourrez probablement assister aux débats philosophiques des moines et rencontrer, si vous le souhaitez, un des Khempos du Shedra. De retour au village, vous pouvez visiter des ateliers de peintres de thangkas, sculpteurs sur bois, couturiers. Nuit chez l’habitant.

J9 : Méshö.
Journée supplémentaire d’acclimatation à Méshö. Vous profitez de cette journée pour vous reposer et vous promener dans la campagne et les villages environnants. Nuit chez l’habitant.

J10 : Méshö - Pema Shelpuk - Méshö.
4 h de marche.
Vous commencez une randonnée de 5 jours qui représente, pour les Tibétains, un circuit de pèlerinage. Vous vous rendez d’abord à l’ermitage de Pema Shelpuk, le cœur du pèlerinage. Vous prenez la voiture pendant 30 minutes et vous poursuivez à pied. A l’instar des pèlerins tibétains, vous ferez d’abord la kora intermédiaire (tour du mont Dzonangla qui abrite cette grotte sacrée) avant de rentrer dans la grotte (kora intérieure). Parmi les 25 lieux les plus sacrés de pèlerinage au Tibet oriental, c’est l’un des plus importants. Il est dit que Garab Dorje, Shir Singha, Guru Rinpoché et Birotsana sont venus sur ce site. Au 19ième siècle, Chogyur Dechen Lingpa y a découvert les "trois classes de la grande perfection". Vous revenez ensuite à pied puis en voiture vers une petite auberge au pied du monastère de Dzongsar pour la nuit.

J11 : Méshö - Tashi-Ttang (4175 m).
3 h de marche.
Transfert (40 min) au centre de retraite de Gagu Rutrö devenu très prisé des méditants depuis qu’un grand lama de tradition Sakya, Khenpo Jamyang Senggé, s’est installé dans ce lieu. Vous longez ensuite à pied la rivière Méshö-chu dans la vallée de Dopu jusqu’à Tashi-Tang, une jolie clairière utilisée traditionnellement pour les cérémonies religieuses des rois du Kham et des Dzongsar Khyentse Rinpoché. Plus haut dans la vallée se trouve, ni plus ni moins, l’assemblée de tous les Buddhas et Bodhisattvas, visible seulement par ceux qui ont une vision pure. A défaut de cette vision pure on peut s’imprégner de la magie du lieu et de la beauté du paysage. Nuit en camp.

J12 : Tashi-Tang - Shachen La.
4 h de marche.
Durant cette journée vous montez progressivement vers le col de Shachen La (800m de dénivelé). Le camp ou vous passerez la nuit est dressé un peu avant le col.

J13 : Shachen La - Karmo Taktsang.
3 à 4 h de marche.
Vous franchissez le col de Shachen La (4700m) d’où vous avez une magnifique vue sur la montagne Dogyel Mönlam qui culmine à 5655m d’altitude. Vous traversez des forêts, des prairies et des campements nomades pour rejoindre le centre de méditation Rongmé Karmo Taktsang (4350m), un autre site lié à Guru Rinpoché et à sa consorte Yeshe Tsogyal. Dans ce lieu, les moines qui ont terminé les 9 ans d’enseignement théorique du collège philosophique de Dzongsar viennent y pratiquer la médiation pendant au moins 5 ans.  C’est ici que le célèbre Mipham Rimpoche a effectué une retraite de 13 ans. Nuit en camp.

J14 : Karmo Taktsang - Pelpung (3700m).
3 h de marche.
Vous terminez ce pèlerinage jusqu’à la route où votre véhicule vous attend pour vous amener à Pelpung (environ 3h de route). Nuit chez l’habitant.

J15 : Pelpung - Dérgé (3900m).
Distance : 80 km. Durée approximative de transport : 2 h 30.
Visite du monastère de Pelpung qui fut le plus grand centre d’enseignement Kagyu du Tibet oriental. Fondé en 1717 par Tai Situ VIII Chokyi Jungne, son hall d’assemblée est particulièrement impressionnant et n’a pas subi de destruction lors de la révolution culturelle. Plus en amont, se trouve le centre de retraite où ont médité de grands maîtres de la tradition Kagyu tels que Jamgön Kongtrül Lodrö Tayé et Kalu Rinpoché (4h de marche aller-retour pour ceux qui souhaitent y aller).
Route vers Dérgé (Dege en chinois). Cette ville était autrefois la capitale d’un des royaumes les plus puissants du Kham. Les rois de Dérgé ont joué un rôle important dans la préservation et le développement du Bouddhisme et des arts tibétains en créant notamment une imprimerie qui devint la plus grande et la plus renommée du Tibet. Aujourd’hui encore, les éditions de Kangyur et du Tengyur (canon bouddhiste traduit en Tibétain) sont parmi les plus demandés par les monastères.

J16 : Dérgé - Dzokchen.
Distance : 210 km. Durée approximative de transport : 6-7 h.
Le matin, visite de l’imprimerie de Dérgé (Parkhang en tibétain) où vous observez la méthode traditionnelle d’impression à partir de blocs de bois gravés. Route vers le monastère de Dzokchen. Dzokchen, qui veut dire "grande perfection" en tibétain, est le nom d’un ensemble de pratiques bouddhistes de la tradition Nyingma. En chemin, vous vous arrêtez au stupa "Bouddha Stupa of Kham" construit par une association tibétaine de protection de la vie. Cette association s’occupe entre autre des animaux, achetés par des Tibétains pour leur permettre d’échapper aux abattoirs et de terminer paisiblement leur vie. Vous faites une halte au superbe lac sacré de Yilhung Lha-tso, l’un des plus beaux du Tibet. Il est dit que les personnes possédant une vision pure le perçoivent comme la manifestation divine du mandala de Cakrasamvara. Nuit à l’auberge du monastère.

J17 : Dzokchen - Manigango (3800m).
4 à 5 h de marche, distance : 60 km. Durée approximative de transport : 1h30.
Vous visitez le monastère de Dzokchen. Fondé en 1684 par Dzokchen I Pema Rigdzin sur les conseils du 5ième Dalaï-Lama, il est devenu l’un des monastères les plus importants de la tradition Nyingma avec, au début du 20ième siècle, plus de 200 branches dans tout le Tibet. Après cette visite, vous montez derrière le monastère vers les ermitages où ont médité de très grands maîtres tels que Dodrup Jigme Trinle Ozer, Do Khyentse Yeshe Dorje, Patrul Rinpoche et Miphan Rinpoche. Route vers Manigango dans l’après-midi.

J18 : Manigango - Barkham (260 m).
Distance : 420 km. Durée approximative de transport : 8 à 9 h.
Première journée de retour vers Chengdu. Vous vous arrêtez pour la nuit à Barkham (Maerkang en chinois).

J19 : Barkham - Chengdu.
Distance : 300 km. Durée approximative de transport : 6 à 7 h.
Le matin, visite du palais du roi de Choktsé à 5 km de l’hôtel. Choktsé était l’un des 18 royaumes du Gyelrong, 17 générations se sont succédées au pouvoir de ce royaume du 11ième au 20ième siècle. Vous poursuivez ensuite votre route de retour vers Chengdu.

J20 : départ de Chengdu.
Selon vos horaires de vol, promenade dans le quartier tibétain et à Jinli, une rue reconstruite selon l’ancienne architecture chinoise. Transfert à l’aéroport pour votre vol de retour.

J21 : retour vers la France.

Dans le cas d’horaires matinaux, arrivée le soir du J20 en France.
Je me réserve également le droit de raccourcir ou de modifier les étapes prévues ou les hébergements quelle qu’en soit les causes (conditions climatiques, hébergements complets…). En fonction de cela, je trouverai le meilleur compromis pour répondre à ces contraintes, sans nuire à la réussite de votre séjour.

Le prix comprend

  • Le vol international au départ de Paris
  • Les transferts terrestres mentionnés dans le programme en véhicule privé avec chauffeur
  • L’hébergement, petit déjeuners inclus
  • Les déjeuners et dîners (une boisson comprise par repas)
  • Les billets d’entrée pour les sites indiqués dans le programme
  • La prestation d’un guide tibétain anglophone (en cours d’apprentissage du français)
  • La logistique de trek (portage des bagages, cuisinier, tente, matelas de camping, tente toilette, tente repas, table de camping et tabourets). Les sacs de couchage ne sont pas fournis
  • L'encadrement par l'accompagnateur en montagne
  • L’initiation à l’Art de marcher et à la marche consciente

Le prix ne comprend pas

  • Les frais de visa pour la Chine
  • Les assurances accident et annulation
  • Les frais médicaux et de rapatriement
  • Les dépenses supplémentaires dues à des circonstances indépendantes de notre volonté
  • Les sacs de couchages pour les camps
  • Les boissons et dépenses personnelles
  • Les pourboires du guide, du chauffeur et de l’équipe de trek
Prochains départs :

Aucun départ programmé, mais vous pouvez me contacter pour réserver vos dates.

Infos & Réservation