Tout savoir sur l'ascension du Kilimandjaro

VOUS RÊVEZ DE GRAVIR LE POINT CULMINANT DE L'AFRIQUE ET VOUS AVEZ BESOIN D'INFOS AVANT DE VOUS LANCER ? DIRECTMOUNTAIN VOUS DIT TOUT ET VOUS AIDE DANS VOTRE PRÉPARATION ET DANS VOS CHOIX D’ITINÉRAIRE ET DE GUIDE.

 

Le Kilimandjaro fait rêver les amateurs de randonnée et trek depuis longtemps. Situé en Tanzanie, le point le plus haut du continent africain est un sommet majestueux et emblématique. Même si son ascension ne comporte pas de difficultés techniques à proprement parler, il ne faut pas la prendre à la légère. DirectMountain vous aide dans votre préparation et répond aux questions que vous vous posez avant d'entreprendre cette longue ascension.

ascension-kilimandjaro.jpg

Présentation du Kilimandjaro

Situé dans le nord-est de la Tanzanie, le Kilimandjaro culmine à 5891 mètres d'altitude et est composé de trois volcans éteints : le Shira à l'ouest (3962m), le Mawenzi à l'est (5149m) et le Kibo, situé entre les deux autres et dont le pic Uhuru s'élève à 5 891,8 mètres.

Visible de loin et facilement reconnaissable à sa calotte glaciaire caractéristique, son ascension est très réglementée : d'une durée d'environ une semaine minimum, celle-ci devra se dérouler en suivant l'une des voies répertoriées, et vous devrez être obligatoirement être accompagnés par un guide et une équipe de porteurs. Techniquement facile, elle ne requiert pas d'expérience particulière. Un entrainement adéquat et un peu de motivation et de persévérance sont néanmoins nécessaires pour mener à bien ce challenge.

Du point des conditions météorologiques, les périodes les plus favorables pour réaliser l'ascension s'étendent de juin à octobre, et de décembre à mars.

Préparatifs pour l'ascension du Kilimandjaro

L'ascension du Kilimandjaro n'est pas technique à proprement parler : nul besoin d'avoir des compétences en alpinisme, vous resterez dans le domaine de la randonnée, parfois un peu alpine (vous aurez peut-être besoin de vous aider de vos mains). Afin de profiter un maximum de votre séjour sur les pentes du volcan, il est conseillé de pratiquer régulièrement la randonnée, si possible pendant plusieurs jours d'affilée, et sur des dénivelés positifs significatifs. Votre préparation pourra commencer quelques mois avant votre départ.

Il est également recommandé d'aller en altitude avant votre voyage, afin d'habituer votre organisme au manque d'oxygène. En effet, le risque principal durant l'ascension du Kilimandjaro est le mal aigu des montagne (ou MAM). Celui-ci peut se manifester par un mal de tête, des nausées, une perte de l'équilibre ou de l'appétit, etc, et apparait lorsque la montée en altitude est trop rapide pour l'organisme. Pendant la randonnée il est donc important d'écouter votre corps (buvez suffisamment, marchez lentement) et votre guide qui saura vous donner le rythme d'ascension adéquat. Lorsque le MAM est avéré, il est important de rapidement perdre de l'altitude, ou, quand cela n'est pas possible, d'utiliser un caisson hyperbare pour simuler cette perte d'altitude. Dans le cas contraire, le MAM peut dégénérer en œdème pulmonaire ou cérébral et être mortel. Il est donc primordial que votre guide soit sérieux et apporte un caisson hyperbare pour le groupe. Cela est bien sûr le cas pour toutes les offres proposées sur DirectMountain.

kilimandjaro-voie-machame-2.jpg

Afin d'avoir une acclimatation à l'altitude la meilleure possible, nous vous conseillons de réaliser le trek du Mont Meru pendant 6 jours avant votre tentative au Kilimandjaro. Avec ses 4566 mètres d'altitude, il constitue l'entrainement idéal pour éviter d'avoir le mal aigu des montagnes.

Pour marcher jusqu'au sommet du Kilimandjaro, vous devrez apporter un matériel adapté. Les variations de température entre les journées et les nuits pouvant être importantes (de -20 à +40°), vous devrez amener à la fois des vêtements légers et protégeant du soleil, et d'autres chauds et coupant le vent. Vous aurez intérêt à miser sur les vêtements techniques qui sècheront vite. Prévoyez des sous vêtements en quantité suffisante, et pensez aux gants, doudoune, bonnet, collant, chapeau, lunettes de soleil, crème anti-UV, chaussures de marche adaptées.

Il est également fortement recommandé de prendre une paire de bâtons de marche télescopiques (plus pratiques à transporter dans vos bagages) afin d'économiser vos efforts tant à la montée qu'à la descente. Pour terminer, il est indispensable d'emporter un duvet chaud, ayant une température de confort située autour des -10°.

Les différentes voies d'ascension du Kilimandjaro

 

itineraires-kilimandjaro.jpg

Le Kilimandjaro comporte 7 voies principales permettant de rejoindre son sommet :

D'une durée de 8 à 10 jours, ces itinéraires ont chacun leur spécificité: la voie Marangu, également appelée voie "Coca-Cola" est la plus courte et la plus empruntée, la voie Lemosho est la plus facile, la voie Machame la plus belle, etc. En fonction de vos envies, de vos préférences, le guide saura vous conseiller sur tel ou tel itinéraire.

Toutes les routes font entre 40 et 45 kms de long au total. Les étapes sont raisonnables et permettent de monter tranquillement pour bien habituer votre corps aux effets de l'altitude. Seule la dernière étape menant au pic Uhuru est longue (plus d'une dizaine d'heures avec un départ très matinal) et un peu plus éprouvante, mais quelle récompense lorsque vous admirerez le continent africain de son point le plus haut !

Sur tous ces itinéraires vous serez accompagnés de porteurs qui se chargeront du transport du matériel commun mais aussi de vos affaires personnelles, excepté un petit sac "à la journée" que vous garderez avec vous.

L'ascension du Kilimandjaro en résumé

Très populaire et à juste raison, l'ascension du Kilimandjaro est un must pour tout randonneur amoureux des montagnes. Ce parcours classique est proposé par de nombreuses agences françaises et occidentales. Il faut savoir que ces séjours sont simplement sous traités à des guides locaux, sans réelle plus-value. Alors pourquoi rémunérer un intermédiaire supplémentaire alors que vous pouvez directement contacter un guide tanzanien ?

DirectMountain vous propose donc de traiter directement avec un guide local, très compétent et reconnu, ayant travaillé pour les plus grandes agences de trek, connaissant bien les désirs des clients et disposant d'un matériel en bon état et performant. Nous préférons vous proposer une seule personne de confiance plutôt que de mettre en concurrence plusieurs professionnels que nous ne connaissons pas.

DirectMountain vous souhaite une belle ascension du Kilimandjaro, et d'en ramener plein de beaux souvenirs que la Tanzanie vous offrira. Nous vous conseillons d'ailleurs, après votre trek, d'embarquer pour ce safari à la découverte des Parcs Nationaux et de la culture tanzanienne, qui vous fera découvrir d'autres aspects de ce magnifique pays !

Pour toute demande d'informations complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter : contact@directmountain.com ou 06 20 05 33 24.